POUR LA VERITABLE LIBERTE

ALLAH AL WATAN AL MALIK

  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

31 janvier, 2011

Chrifa Lalla Joumala: la diaspora marocaine, un partenaire du développement du Royaume

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 19:09
124.jpg 
Chrifa Lalla Joumala: la diaspora marocaine, un partenaire du développement du Royaume

Londres-

L’ambassadeur du Maroc en Grande-Bretagne, Chrifa Lalla Joumala a souligné, jeudi soir, le rôle important que peut jouer la communauté marocaine établie à l’étranger dans le cadre du développement que connait le Maroc, soulignant que le gouvernement marocain a érigé en priorité l’engagement actif de la diaspora marocaine comme partenaire dans le cadre de ce processus de développement.lalajoumala.jpg

« Le gouvernement (marocain) a érigé en priorité l’engagement actif de la diaspora marocaine en tant que partenaire du développement », a dit Chrifa Lalla Joumala, qui présidait l’ouverture d’une conférence à Londres sur les opportunités d’investissement au Maroc pour les ressortissants marocains résidant au Royaume-Uni.

L’ambassadeur a mis l’accent, dans ce sens, sur l’intégration de cette communauté dans les stratégies nationales de développement « pour accompagner et bénéficier de la croissance et de la prospérité de notre pays ».

Chrifa Lalla Joumala a tenu à souligner la Haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure la communauté marocaine établie à l’étranger.

La conférence de Londres « témoigne surtout de la sollicitude accordée à la communauté marocaine établie à l’étranger, au plus haut niveau de l’Etat, par SM le Roi Mohammed VI », a dit l’ambassadeur.

Cette conférence, co-organisée par l’ambassade du Maroc à Londres et le ministère chargé de la communauté marocaine à l’étranger, vient répondre aux besoins et aux préoccupations exprimés par la communauté marocaine établie au Royaume-Uni à l’occasion de la dernière visite du ministre délégué chargé de la communauté marocaine à l’étranger, M. Mohamed Ameur, à Londres en juin 2010, a dit l’ambassadeur, relevant que la conférence « illustre l’importance croissante accordée à notre communauté basée au Royaume-Uni et représente une reconnaissance du rôle important qu’elle peut jouer pour le développement de notre pays ».

Chrifa Lalla Joumala a en outre souligné les actions ambitieuses et de grande portée engagées sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI en vue de faire du Maroc une société moderne et démocratique entièrement intégrée dans le 21eme siècle.

« Dans ce cadre, le gouvernement (marocain) a érigé en priorité l’engagement actif de la diaspora marocaine en tant que partenaire du développement ainsi que l’intégration de sa contribution aux stratégies nationales de développement pour accompagner et bénéficier de la croissance et de la prospérité de notre pays », a indiqué l’ambassadeur.

Elle a noté que la conférence de Londres représente une première initiative visant à faciliter et développer des échanges réguliers et constants entre les institutions publiques et la communauté marocaine établie au Royaume-Uni.

« En conjuguant nos efforts, de tels échanges enrichirons et renforceront à coup sur les actions de réformes entreprises dans tous les domaines dans notre société », a poursuivi Chrifa Lalla Joumala, précisant que la conférence vise à mieux informer la diaspora marocaine au Royaume-Uni au sujet des nombreuses mesures d’incitation mises en place par le gouvernement et les banques pour renforcer les opportunités d’investissement au Maroc.

L’ambassadeur a, par ailleurs, souligné que la communauté marocaine au Royaume-Uni a beaucoup à offrir, émettant le souhait de voir la rencontre servir de pierre angulaire, permettant de mettre à profit la grande richesse du potentiel de cette communauté dynamique et qui représente un précieux atout pour le développement du Maroc.

Ont pris part à la conférence, du côté anglais, les Marocains et personnes d’origine marocaine établis au Royaume Uni, qui sont à la recherche de partenariats institutionnels ou d’affaires, d’un marché ou des opportunités d’investissement au Maroc, et du côté marocain, les représentants des banques, de la Caisse centrale de garantie, des Agences régionales de promotion et de développement du Nord et de l’Oriental, du Fonds d’investissement de l’Oriental et du Centre régional d’investissement de Tanger-Tétouan.

 

Laâyoune, 30/01/11- Plusieurs parlementaires des provinces du Sud ont décidé de créer, lors d’une réunion tenue dimanche à Laâyoune, leur association baptisée « Les élus de Sakia El Hamra et Oued Eddahab » pour défendre le plan d’autonomie proposé par le Maroc visant à mettre un terme au conflit artificiel autour du Sahara marocain.

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 10:09
  124.jpg
  Laâyoune: Création d’une association de parlementaires des provinces du Sud

Laâyoune, 30/01/11- Plusieurs parlementaires des provinces du Sud ont décidé de créer, lors d’une réunion tenue dimanche à Laâyoune, leur association baptisée « Les élus de Sakia El Hamra et Oued Eddahab » pour défendre le plan d’autonomie proposé par le Maroc visant à mettre un terme au conflit artificiel autour du Sahara marocain.

Laâyoune, 30/01/11- Plusieurs parlementaires des provinces du Sud ont décidé de créer, lors d'une réunion tenue dimanche à Laâyoune, leur association baptisée

L’association est composée de députés, de conseillers et de membres des Chambres professionnelles des provinces de Laâyoune, Tarfaya, Boujdour, Smara, Oued Eddahab et Ousserd.

Dans son statut, l’association souligne qu’elle se fixe comme objectifs, outre de défendre le plan d’autonomie proposé par le Maroc, d’œuvrer en vue de promouvoir le développement économique, social et culturel dans les provinces du Sud et d’entreprendre toute action à même de consolider l’unité nationale.

Elle a également pour objectifs de défendre les libertés publiques et les droits de l’Homme, de soutenir les institutions élues, contribuer à leur développement et améliorer leur prestation, ainsi de consolider la coopération, les consultations, l’échange d’expertises et d’expériences entre les différents conseils élus adhérant à l’association.

Dans une allocution, le président de l’association, M. Hamdi Ould Errachid, a indiqué que la nouvelle association est apolitique et ouverte à tous les élus des différents partis.

La création de cette association s’inscrit dans le cadre de la responsabilité qu’assument les élus à savoir la défense de l’intégrité territoriale du Royaume, la contribution à la résolution des questions à caractère social relatives notamment à l’emploi, au logement, et à la promotion du développement socio-économique de la région, a-t-il dit.
 

28 janvier, 2011

SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan effectue une visite à l’exposition « Escale au Maroc saharien

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 23:23
SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan effectue une visite à l’exposition « Escale au Maroc saharien »

Rabat- SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan a effectué, jeudi à Rabat, une visite à l’exposition « Escale au Maroc saharien » dédiée à faire connaître les arts, le patrimoine et la culture des provinces du sud du Royaume.

A Son arrivée à l’espace d’exposition, SAR le Prince Héritier a été salué par  MM.Ahmed Akhchichine, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la

SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan effectue une visite à l'exposition

Formation des cadres et de la Recherche scientifique, Saad Hassar, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, Hassan Amrani, wali de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, et Ahmed Hajji, Directeur général de l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du sud.

Des explications ont été fournies à SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan sur cette exposition, conçue comme un périple au fond du Maroc saharien pour en explorer les curiosités historiques et patrimoniales, à travers 650 produits exposés, affiches murales et contenus multimédias interactifs, qui reflètent l’histoire et le vécu quotidien des femmes et des hommes du Maroc saharien.

A l’issue de cette visite, des présents ont été offerts à SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan.

Cette exposition, organisée conjointement par l’Agence de promotion et de développement économique et social des provinces du sud et le Groupe Crédit Agricole du Maroc, offre à contempler certains aspects culturels, artistiques et patrimoniaux du Maroc saharien, ambitionne de faire connaître les arts, le patrimoine et la culture des provinces du sud et met en relief la richesse de ce legs ancestral et son rapport avec la nature sahraouie.

Elle permet également au public de découvrir ce legs du Sahara, à travers des aspects de la vie nomade, des objets archéologiques, ethnographiques, des pièces de monnaie et des manuscrits.

Dans une déclaration à la presse, la déléguée de l’exposition « Escale au Maroc saharien », Mme Mounia Nejjar a souligné que cette manifestation, ouverte le 4 novembre dernier, dans le cadre des festivités marquant le 35ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte, se poursuivra jusqu’à fin juin prochain après le franc succès qu’elle a suscité auprès des visiteurs.

Elle a, en outre, indiqué que les organisateurs ont mis à la disposition du public une salle de lecture offrant un fonds documentaire aussi riche que diversifié à tous ceux qui désirent connaître les différentes facettes du Maroc saharien.

 

——–pour information

Escale au Maroc saharien

 culture7 dans Liens

 

Ceux qui pensaient que l’espace saharien n’est que dunes à perte de vue ont bien tort. L’exposition « Escale au Maroc Saharien» est là pour dissiper ce vieux cliché et mettre en valeur la richesse du legs ancestral de la culture sahraouie. Territoire à l’histoire millénaire, le Maroc saharien est, en effet, riche d’un patrimoine pluriel et diversifié. Les contrastes paysagers, les modes de vie ou encore les influences venues de toutes parts, ont contribué à façonner l’aspect singulier et remarquable de ce patrimoine. Grâce à cette exposition, des vestiges archéologiques et médiévaux, des pièces numismatiques d’exception, des objets ethnographiques et des savoir-faire ancestraux sont visibles pour les visiteurs et témoignent, avec éloquence, de ce que fut le Sahara marocain d’antan. Les fameux Bîdaniya, melhfa, amchaqqab et autre agharchal (mots propre à la culture hassanie) sont également montrés, dévoilant différents aspects de la vie nomade qui s’offrent encore aux visiteurs jusqu’au 4 février prochain. Au total, plus de 650 objets (joaillerie, instruments de musiques, pièce d’artisanat et designà) et affichages muraux en contenu multimédia et interactif permettent des cheminements organisés autour de l’histoire et de la vie quotidienne des hommes et des femmes du sud du Royaume. Initiée par l’Agence du Sud en partenariat avec le Groupe Crédit Agricole du Maroc, à l’occasion du 35ème anniversaire de la Marche verte, » Escale au Maroc saharien» permet, le temps d’un petit tour, de remonter le temps et contracter les distances pour plonger le visiteur au cÂœur d’un patrimoine et une culture nomades dévoilés à travers plusieurs thématiques triées sur le volet. Et justement là où réside la singularité de cette exposition qui s’appuie sur une sélection restreinte et savamment réfléchie de thématiques bien ciblées s’affranchissant de tout encombrement ou prétention d’exhaustivité. Le résultat est patent: Une petite balade dans les lieux suffit pour donner l’envie d’aller à la découverte du riche éventail des expressions artistiques des provinces du Sud du Royaume. Mieux encore, elle donne à voir ce qui serait resté encore mystérieux à défaut d’un long périple de 3000 KM à travers les provinces du Sud.

Casablanca- SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALSC), a inauguré, jeudi à Casablanca, le centre de référence de détection précoce des cancers du sein et du col de l’utérus à l’Hôpital « Médecin Lieutenant Mohamed Bouafi », et présidé la cérémonie de signature d’une convention 2011-2013 de l’ALSC avec la Région du Grand Casablanca.

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 23:06
  
  124.jpg
SAR la Princesse Lalla Salma inaugure à Casablanca un centre de référence de détection précoce des cancers du sein et du col de l’utérus et préside la cérémonie de signature d’une convention de l’ALSC avec la Région du Grand Casablanca

Casablanca- SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALSC), a inauguré, jeudi à Casablanca, le centre de référence de détection précoce des cancers du sein et du col de l’utérus à l’Hôpital « Médecin Lieutenant Mohamed Bouafi », et présidé la cérémonie de signature d’une convention 2011-2013 de l’ALSC avec la Région du Grand Casablanca.

 Casablanca- SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de l'Association Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALSC), a inauguré, jeudi à Casablanca, le centre de référence de détection précoce des cancers du sein et du col de l'utérus à l'Hôpital

Ce centre est le fruit d’un partenariat entre l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer, les conseils élus de la région du Grand Casablanca, la wilaya du Grand Casablanca et le ministère de la Santé. Les travaux de construction et d’équipement ont nécessité un budget global de 3,4 millions de DH.

Ce centre de détection, composé de 6 salles de consultation (3 pour le cancer du sein et 3 autres pour le cancer du col utérin), d’un bloc opératoire équipé d’un colposcope et d’une salle d’observation, pourra prendre en charge jusqu’à 8.000 femmes par an.

Cette réalisation entre dans le cadre du programme de détection précoce des cancers du col utérin et du sein, qui constitue un axe stratégique prioritaire du Plan National de Prévention et de Contrôle du cancer en raison de la fréquence de ces deux cancers parmi la population marocaine.

Le centre intéressera une population d’environ 95.000 femmes âgées entre 30 et 50 ans pour le cancer du col de l’utérus, et une population d’environ 59.000 femmes âgées entre 45 et 70 ans pour le cancer du sein. Il a pour objectif d’améliorer le diagnostic de ces cancers pour une prise en charge précoce des patientes et, de ce fait, réduire la morbidité et la mortalité liées à ces deux cancers.

SAR la Princesse Lalla Salma a, par la suite, présidé la signature de la nouvelle convention 2011-2013 de l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer avec la Région du Grand Casablanca, dont les partenaires sont les conseils élus de la région du Grand Casablanca, la wilaya du Grand Casablanca, le ministère de la Santé et le CHU Ibn Rochd de Casablanca.

Cette convention fait suite a une précédente convention qui a couvert la période 2007-2010, de façon à permettre à la région du Grand Casablanca de bénéficier de structures médicales et d’une prise en charge du cancer selon des normes internationales.

La convention 2011-2013 regroupe plusieurs projets pour un montant global d’environ 250 millions de dirhams pour les 3 ans. Parmi ces projets figurent le programme d’accès aux médicaments pour les patients à revenus modestes, l’équipement ou le réaménagement de différents services, comme celui de la greffe de moelle, du centre d’oncologie gynécologie, du service dentaire, d’hématologie adulte.

Il s’agit également de l’achat d’un nouvel accélérateur, de la création d’une tumorothèque, de la construction et de l’équipement d’un centre de référence de détection précoce des cancers du sein et du col de l’utérus à Mohammedia et de l’équipement d’une nouvelle maison de vie pour enfants et l’achat d’un minibus pour leur transport.

Le montant de cette convention est financé par l’Association Lalla Salma de lutte contre le Cancer à hauteur de 52 pc, le ministère de la Santé (22 pc), le CHU Ibn Rochd (14 pc), les conseils élus (conseil régional, commune urbaine et conseil préfectoral) du Grand Casablanca (11 pc) et la wilaya du Grand Casablanca (1 pc).

Un programme de bénévolat sera également organisé pour la région du Grand Casablanca, de façon à créer un réseau de bénévoles capables d’écouter et communiquer, comprendre les besoins des patients atteints de cancer et les accompagner dans leurs démarches administratives, respecter la confidentialité et la vie privée, et travailler en étroite collaboration avec le personnel dans les centres d’oncologie ou les maisons de vie.

27 janvier, 2011

SM le Roi inaugure la nouvelle halle aux poissons d’Agadir, réalisée pour un investissement de 70 MDH

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 22:18
 124.jpg
SM le Roi inaugure la nouvelle halle aux poissons d’Agadir, réalisée pour un investissement de 70 MDH

smhalieutis3m.jpg

Agadir – SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a inauguré, jeudi au port d’Agadir, la nouvelle halle aux poissons, dont la réalisation a nécessité un investissement global de 70 millions de dirhams (MDH).

-Cette nouvelle structure entre dans le cadre de la réalisation des objectifs du plan « Halieutis »
Après avoir dévoilé la plaque commémorative et coupé le ruban symbolique, le Souverain a effectué une tournée à travers les différentes dépendances de cette nouvelle structure qui entre dans le cadre de la réalisation des objectifs de la stratégie nationale de développement du secteur de la pêche « Halieutis » dans la région.

Réalisée dans le cadre du contrat de performance signé entre l’Etat et l’Office national des pêches (ONP) pour la période 2009-2012, la nouvelle halle d’Agadir, érigée sur une superficie 7.650 m2, dont 5.740 m2 couverts, comprend un espace de vente, un SAS d’expédition, un SAS d’identification et des locaux techniques et administratifs.

Cette nouvelle infrastructure de commercialisation des produits de la mer s’assigne pour objectifs l’amélioration de la qualité, la valorisation du produit, la fluidité et la transparence des transactions commerciales, ainsi que le développement des activités liées à la pêche dans la région.

Ce projet vise également le développement de la consommation nationale des produits halieutiques en permettant au citoyen de tirer un meilleur profit des richesses maritimes du pays dans les meilleures conditions en termes de prix, de qualité, de disponibilité et de salubrité.

Sa conception est basée sur trois principes fondamentaux visant la préservation de la qualité, à savoir : la séparation du circuit humain et du cheminement des poissons (dissociation des flux), l’adoption du principe du circuit obligatoire et à sens unique dit « principe de la marche en avant », et le contrôle de la température dans les espaces de vente équipés en moyens de réfrigération et d’une chambre froide pour le stockage des produits.

Construite selon les normes internationales de qualité les plus exigeantes, cette nouvelle structure est dotée des technologies qui assurent l’informatisation du processus de vente dans son ensemble. Une informatisation qui permet notamment de maximiser la célérité et la transparence des transactions et qui assure un suivi rigoureux de la traçabilité des produits.

La nouvelle halle aux poissons d’Agadir fait partie du réseau national de halles dites de nouvelle génération au même titre que celles existant à Nador, Laâyoune, Tarfaya, à Safi et à Mohammedia.

 

SM le Roi reçoit à Agadir le Premier ministre canadien

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 22:09

124.jpg

 

SM le Roi reçoit à Agadir le Premier ministre canadien

Agadir – SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a reçu, jeudi au Palais Royal à Agadir, le Premier ministre canadien, M. Stephen Harper, qui effectue une visite officielle au Maroc.

SM le Roi reçoit à Agadir le Premier ministre canadien dans Liens SM-PM-CANADA----M

M. Harper était accompagné lors de cette audience de son conseiller Dimitri Soudas et de l’ambassadeur du Canada au Maroc, M. Christopher Wilkie.

Cette audience s’est déroulée en présence du Premier ministre, M. Abbas El Fassi, du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Taib Fassi Fihri et de l’ambassadeur du Maroc au Canada, Mme Nouzha Chekrouni.

A son arrivée au Palais royal, le Premier ministre canadien a passé en revue un détachement de la Garde Royale qui rendait les honneurs.
 
 

26 janvier, 2011

SM le Roi préside à Agadir la cérémonie d’ouverture de la 1ère édition du Salon international « Halieutis »

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 19:03

124.jpg
SM le Roi préside à Agadir la cérémonie d’ouverture de la 1ère édition du Salon international « Halieutis »
Agadir- SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a présidé, mercredi à Agadir, la cérémonie d’ouverture de la première édition du Salon international « Halieutis », qui se tient jusqu’au 29 janvier, sous le signe de la Durabilité, la Compétitivité et la Performance, trois piliers de la stratégie nationale de développement du secteur de la pêche.
smhalieutis2m.jpg
-Une manifestation dédiée aux métiers de la pêche maritime, de l’aquaculture et de la valorisation des produits de la mer.
-Participation de 200 exposants représentant près de 30 pays.
A cette occasion, SM le Roi a effectué une tournée à travers les différents espaces et stands du Salon, organisé autour de six pôles distincts : pôle ressources halieutiques, pôle flotte et engins de pêche, pôle valorisation des produits halieutiques, pôle international, pôle institutionnel et pôle formation.
Aménagé sur une superficie de 5 ha dont 16.000 m2 couverts, le Salon connait la participation de près de 30 pays, de 200 exposants et 300 enseignes représentant les différents pôles du secteur. Plus de 120.000 visiteurs sont attendus à cette première édition.
Dédié aux métiers de la pêche maritime, de l’aquaculture et de la valorisation des produits de la mer, le salon international « Halieutis » se veut un espace d’exposition et d’échange devant permettre aux différents participants, professionnels et institutionnels, de réfléchir à des solutions techniques, scientifiques et socio-économiques pour accompagner les mutations du secteur halieutique, trouver des synergies, dessiner le nouveau visage de la filière et construire des partenariats mutuellement profitables à tous.
Dans cette optique, le salon prévoit plusieurs conférences et tables rondes qui seront animées par des experts du secteur et traitant de thématiques variées : « Ressources et écosystèmes marins face aux changements globaux », « Les options de gestion face aux changements globaux », « L’aquaculture, enjeux et perspectives de développement », et « Opportunités et tendances du marché ».
Des rencontres B to B sont également programmées au profit des professionnels nationaux et étrangers durant les deux premiers jours de la manifestation, les deux derniers jours étant ouverts au grand public.
Cet évènement sera ponctué par un ensemble d’activités éducatives (projections 3D, une bibliothèque maritime, un aquariumà) et la remise de trophées (Prix qualité, Prix innovation et Prix meilleur stand).
Organisé par l’ »Association du salon Halieutis », sous l’égide du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, le salon vient conforter la dynamique enclenchée par la stratégie nationale de développement du secteur de la pêche « Halieutis », présentée à SM le Roi Mohammed VI en septembre 2009 à Agadir.
smhalieutis1m.jpg
Halieutis a pour ambition de faire du secteur halieutique un véritable moteur de croissance durable pour l’économie nationale, de porter à 21,9 milliards de DH le PIB du secteur à l’horizon 2020, de générer quelque 115.000 emplois directs, de participer à l’augmentation de l’exportation des produits de la mer de 3,1 pc, et d’atteindre une production halieutique annuelle de 1,660 million de tonnes contre 1,035 million actuellement.
smhalieutis3m.jpgDe même, une Feuille de Route est tracée par le plan Halieutis pour une meilleure promotion des différents segments du secteur. Elle prévoit la réalisation de 16 projets articulés autour de trois axes stratégiques visant à garantir une exploitation durable des ressources halieutiques (Durabilité), une optimisation de la qualité des produits (performance), et une production valorisée et compétitive sur les marchés les plus porteurs (compétitivité).
Au début de cette cérémonie, SM le Roi a été salué par les ministres chargés du secteur de la pêche de certains pays participant à ce Salon.

SM le Roi s’enquiert à Casablanca du programme intégré d’habitat Social « Hay Essalam », d’un coût global de 4,2 milliards de DH

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 0:46


124.jpg

SM le Roi s’enquiert à Casablanca du programme intégré d’habitat Social « Hay Essalam », d’un coût global de 4,2 milliards de DH

-Cet important programme traduit la Haute sollicitude royale envers les catégories sociales défavorisées ou à revenus limités.

-Le programme porte sur la construction de 21.959 logements dont la majorité est dédiée à l’habitat social.

A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur cet important projet réalisé par le groupe immobilier « Addoha » sur une superficie totale de 128 Ha et portant sur la construction de 21.959 logements, dont 18.354 unités dédiées à l’habitat social « 250.000 Dh ».

S’inscrivant dans le cadre des programmes de lutte contre l’habitat insalubre au niveau de Casablanca, ce projet, qui bénéficiera aux couches à revenus moyens, consiste également en la réalisation de bureaux (27.700 m²), d’ateliers d’artisanat (27.782 m²), de commerces (10.000 m²), de 32 équipements publics (2 lycées, 5 collèges, 9 écoles, 3 centres de santé, 3 centres administratifs…), et de 14 équipements privés (crèches, fours, hammams,…).

Ce programme traduit la sollicitude constante dont SM le Roi, que Dieu L’assiste, entoure les catégories sociales défavorisées ou à revenus limités en leur permettant d’accéder à un logement décent à des conditions avantageuses.

Le projet intégré d’habitat social « Hay Essalam » est de nature à donner une nouvelle impulsion à la politique de lutte contre l’habitat insalubre et de permettre aux catégories sociales défavorisées ou à revenus limités d’accéder à un logement digne à des conditions avantageuses. Il intervient en concrétisation de l’esprit même de l’Initiative nationale pour le développement humain.

Sur les 21.959 logements prévus dans le cadre du programme intégré d’habitat « Hay Essalam », qui sera réalisé dans 48 mois, 3.300 unités, dont 2.000 dédiées à l’habitat social, sont déjà achevées et livrées, 1.225 unités à 250.000 Dh sont achevées et restent à livrer, alors que 7.129 habitats sociaux (250.000 DH) sont en cours de réalisation. Le nombre d’unités en phase d’étude est de 10.249 unités, dont 8.000 relèvent du logement social.

Par ailleurs, les travaux de réalisation d’une école primaire, d’un centre de santé, d’un équipement administratif, d’une maison de jeunes, d’un terrain de sport, et d’une crèche sont déjà achevés.

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a, à cette occasion, procédé à la remise des titres de propriété aux premiers bénéficiaires du projet « Al Farah » de logement social, faisant partie du programme intégré d’habitat Social « Hay Essalam », avant de visiter un appartement-témoin construit dans le cadre de ce programme.
MAP

25 janvier, 2011

M. Naciri : La Caisse de compensation continuera à subventionner les produits de première nécessité

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 1:02


124.jpg

Rabat, 25/01/11- La caisse de compensation continuera à subventionner les produits de première nécessité, en dépit de la conjoncture internationale difficile marquée par la hausse vertigineuse des prix, a souligné, mardi, le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, M. Khalid Naciri.

naciripointpressem1.jpg

« La Caisse de compensation existe depuis longtemps. Nous sommes en train de réfléchir à la meilleure façon de rationaliser son intervention, mais le principe du maintien de la compensation est de mise », a affirmé M. Naciri lors d’un point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement réuni sous la présidence du Premier ministre.

« Nous traversons une zone de turbulences économiques et financières internationales particulièrement éprouvantes, mais nous sommes décidés à faire tout ce qui est nécessaire pour préserver le pouvoir d’achat des citoyens », a assuré le ministre.

« Nous avons également, et c’est là où le bas blesse particulièrement, à gérer la nécessité de préserver les prix moyens afin qu’ils demeurent à la portée des citoyens et de leur pouvoir d’achat », a-t-il dit.

Il s’agit, a poursuivi le ministre, des prix de produits subventionnés, notamment le pétrole et les produits dérivés, y compris le gaz butane, le sucre, l’huile, la farine et le blé qui connaissent, actuellement, une véritable explosion à l’échelle internationale ».

Evoquant les autres produits soumis à la loi de l’offre et de la demande, M. Naciri a indiqué que le gouvernement qui contrôle les prix afin d’éviter toute spéculation ou toute hausse intempestive et injustifiée, veille à la préservation du pouvoir d’achat des citoyens.
MAP

24 janvier, 2011

SM le Roi lance à Casablanca le projet « Bayti Sakane 3″ de logement social, d’un coût global de 90 millions de DH Casablanca –

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 21:15


124.jpg

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, lundi, au cercle Ahl Loghlam dans la préfecture d’arrondissements de Sidi Bernoussi (Casablanca), au lancement des travaux de réalisation du projet « Bayti Sakane 3″ de logement social, doté d’une enveloppe budgétaire de 90 millions de DH.

smgrandcasam.jpg

- Le Souverain prend connaissance du programme global de logement social (250.000 DH) dans la région du Grand Casablanca

- 19.582 unités de logements sociaux sont en cours de réalisation dans le cadre dudit programme.

A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur ce projet qui fait partie du programme global de logement social dans la région du Grand Casablanca (250.000 DH) et traduisant la sollicitude constante dont SM le Roi entoure les catégories sociales défavorisées en leur permettant d’accéder à un logement décent à des conditions avantageuses.

Etendu sur une superficie globale de 5.017 m2, ce projet, dont le délai de réalisation est fixé à 12 mois, consiste en la construction de 15 immeubles (350 logements), de 60 commerces, et d’un parking sous-terrain d’une capacité d’accueil de 74 voitures.

SM le Roi, que Dieu L’assiste, s’est également enquis du programme global de logement social dans la région du Grand Casablanca selon lequel 19.582 unités de logements sociaux sont en cours de réalisation.

L’instruction des dossiers des projets présentés dans le cadre du programme de logement social (250.000 DH) a permis jusqu’à présent l’autorisation de treize projets portant sur la construction de 22.081 unités. Vingt-cinq projets sont en cours d’autorisation et permettront la création de 32.085 logements sociaux.

Les projets autorisés prévoient la réalisation de 45 équipements publics (23 établissements scolaires, 6 mosquées, 4 centres de santé, deux clubs pour femmes, un terrain de sportà), et 12 équipements privés de proximité (4 crèches, 2 salles de sport, 3 centres commerciaux…).
Des mesures d’accompagnement et de contrôle pour la réalisation du programme logement social (250.000 DH) ont été prises, notamment la création d’un guichet unique à l’Agence Urbaine de Casablanca, la pré-instruction des dossiers des projets présentés dans le cadre du programme « logement social », l’instruction des projets dans le cadre d’une commission mixte en présence des architectes et des promoteurs immobiliers, et la création d’une commission d’accompagnement et de contrôle de la qualité des travaux.

Le Schéma Directeur d’Aménagement Urbain de la Région du grand Casablanca prévoit une croissance de la population, pour la période 2010-2030, de 1.500.000 habitants, ce qui nécessitera une production de 30.000 logements en moyenne par an.
Cette forte croissance fait que la superficie des zones réservées à l’extension de l’urbanisation pour la même période (2010-2030) est de 20.000 hectares pour l’habitat et 5.000 hectares pour l’industrie et les activités économiques.
A noter que les potentialités en nombre de logements des projets autorisés, durant la période 2006-2010, dans le territoire de la région du Grand Casablanca offrent un nombre total de logements égal à 193.863 unités dont 117.922 logements sociaux, ce qui représente un pourcentage de 60 pc en moyenne.

1234