POUR LA VERITABLE LIBERTE

ALLAH AL WATAN AL MALIK

31 mai, 2011

SM le Roi s’enquiert de l’état d’avancement de la réalisation de la première tranche de la technopole d’Oujda Oujda- SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, s’est enquis, mardi à Oujda, de l’état d’avancement de la réalisation de la première tranche de la technopole d’Oujda, dont les travaux d’aménagement « in site » se sont achevés pour un investissement global de 255 millions de DH.

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 21:15

SM LE ROI Mohamed VI mérite Le prix Nobel de la paix–signez pétition à l adresse suivante :

http://lapetition.be/en-ligne/petition-4181.html

blog a encourager http://alesiblogguer.wordpress.com
124.jpg

drapeaumaroc.gif

SM le Roi s’enquiert de l’état d’avancement de la réalisation de la première tranche de la technopole d’Oujda
Oujda- SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, s’est enquis, mardi à Oujda, de l’état d’avancement de la réalisation de la première tranche de la technopole d’Oujda, dont les travaux d’aménagement « in site » se sont achevés pour un investissement global de 255 millions de DH.

- Commercialisation de la 1ère tranche : 11 projets retenus d’un investissement de 106 millions de DH.

- Le Souverain procède à la pose de la première pierre d’Oujda Shore, d’un coût total de 180 millions de DH.

Cette première tranche, qui porte sur 107 ha, comprend un espace dédié aux équipementiers opérant dans les industries liées aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique (Clean Tech), aux PME/PMI et au secteur de la logistique, un Retail Park, une zone Offshoring, ainsi que des espaces verts.

Les travaux « hors site », dont le taux de réalisation se situe entre 90 et 100 pc, concernent le drainage des eaux pluviales et le raccordement de la zone à la station d’épuration « STEP » et au réseau d’eau potable « AEP ».

Onze projets, d’un investissement total de 106 millions de DH, ont été retenus suite au lancement de la commercialisation de cette première tranche. Ces projets, qui portent notamment sur les secteurs de l’industrie métallique, de l’agroalimentaire et des services, permettront de générer plus de 570 emplois directs.

A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain au sujet de la « Clean Tech », projet devant participer au positionnement de la région de l’Oriental en tant que cluster de compétitivité axé sur le développement durable.

Ce Cluster sera dédié aux filières liées aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, notamment l’Eolien, le Solaire, les lampes à basse consommation et les Chauffe-eau solaires.

Bénéficiant du statut de zone franche, les entreprises établies au sein de la Clean Tech seront exonérées de la TVA et des droits de douane, de la patente pendant les 15 premières années, de l’IS sur les cinq premiers exercices (puis taux fixe de 8,75 pc sur 20 ans).

Les projets industriels installés à la Clean Tech pourront également bénéficier de mesures d’appui à l’investissement et du libre rapatriement des bénéfices et des capitaux.

Par la suite, le Souverain a remis des certificats d’attribution aux premiers investisseurs dans la technopole (zone PME/PMI).

SM le Roi, que Dieu L’assiste, a, par la même occasion, procédé à la pose de la première pierre pour la construction d’un Centre d’offshoring « Oujda Shore », d’un coût global de 180 millions de DH.
sm1eretranchetechnopolem.jpg
S’étendant sur une superficie globale de 22.500 m2, ce projet prévoit la construction de plateaux bureaux, d’un Centre d’Affaires, d’un guichet unique, d’un centre de formation professionnelle, d’une aire de restauration d’une capacité de 400 places, d’une crèche, d’un cabinet médical, d’infrastructures sportives, de commerces et d’agences bancaires.

La première tranche de ce projet sera réalisée sur une superficie de 7.500 m2, pour un investissement de 60 MDH, et une durée prévisionnelle d’exécution de 18 mois. A terme, 2.000 emplois directs seront créés sur cette première tranche.

Ce projet, qui sera mis en oeuvre par la société MEDZ, filiale du groupe Caisse de Dépôt et de Gestion, fera entrer la Région de l’Oriental dans l’ère de l’Offshoring en offrant des infrastructures worldclass ainsi que des services de gestion et d’animation.

La Technopole d’Oujda, qui sera érigée sur 500 ha, fait partie, avec le parc industriel de Selouane et l’Agropole de Berkane, du pôle MED-EST, déclinaison régionale de la stratégie Emergence.

Le projet ambitionne de doter la région d’un parc industriel tourné vers les énergies propres en parfaite harmonie avec les Instructions Royales, projet dont la perspective de développement s’en trouve considérablement concrétisée par les stratégies engagées par le Maroc, notamment dans le domaine énergétique et particulièrement dans l’énergie solaire (2.000 mégawatts) et éolienne (2.000 mégawatts).

Situé à proximité de l’aéroport Oujda-Angad, à 12 km de la ville d’Oujda, ce projet structurant qui s’insère dans le cadre de la stratégie régionale pour le développement de l’Oriental, profitera des énormes potentialités dont regorge la région qui s’étend sur 82.820 km, soit 11,6 p du territoire national.

Disposant de 200 km de façade sur la Méditerranée et bénéficiant d’une position stratégique en tant que carrefour entre l’Europe, le Grand Maghreb et le monde méditerranéen, l’Oriental connaît des développements socio-économiques importants à travers le lancement de plusieurs projets structurants notamment la ligne ferroviaire Taourirt-Nador, l’axe autoroutier Fès-Oujda et le port de Nador.

SM le Roi préside à Oujda la cérémonie d’ouverture des deuxièmes Assises nationales de l’énergie Oujda- SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a présidé, mardi à Oujda, la cérémonie d’ouverture de la deuxième édition des Assises nationales de l’énergie, placée sous le thème « Les énergies vertes, un élan pour le Maroc ».

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 21:12

SM LE ROI Mohamed VI mérite Le prix Nobel de la paix–signez pétition à l adresse suivante :

http://lapetition.be/en-ligne/petition-4181.html

blog a encourager http://alesiblogguer.wordpress.com
124.jpg

SM le Roi préside à Oujda la cérémonie d’ouverture des deuxièmes Assises nationales de l’énergie
Oujda- SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a présidé, mardi à Oujda, la cérémonie d’ouverture de la deuxième édition des Assises nationales de l’énergie, placée sous le thème « Les énergies vertes, un élan pour le Maroc ».
smassissesenergiesm1.jpg
- Le Souverain préside la cérémonie de signature de cinq conventions relatives au développement des énergies renouvelables.
- Une puissance nouvelle de 3.640 MW sera installée à fin 2015 pour un investissement de près de 73 milliards de DH.
Au cours de cette cérémonie, il a été procédé à la projection d’une vidéo retraçant l’état d’avancement des différents chantiers lancés dans le cadre de la stratégie énergétique nationale, adoptée en mars 2009.
Par la suite, la ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Mme Amina Benkhadra, a présenté devant SM le Roi le bilan des réalisations et des perspectives d’achèvement des programmes inscrits dans la stratégie énergétique nationale qui a pour principaux objectifs de sécuriser l’approvisionnement du Maroc en diverses formes d’énergie, d’en assurer la disponibilité et l’accessibilité à des prix raisonnables et de rationaliser leur utilisation tout en préservant l’environnement.
Elle a souligné que cette stratégie, déclinée en plans d’action à court, moyen et long termes, est en marche accélérée et sa mise en oeuvre donne des résultats tangibles.
Evoquant les projets à court terme (2008-2012), la ministre a indiqué que plusieurs réalisations sont enregistrées dans le cadre du Plan national des actions prioritaires (PNAP) qui prévoit le renforcement de l’offre électrique pour assurer l’équilibre avec la demande et la mise en place des premières mesures d’efficacité énergétique, notant qu’au cours de cette période, 1.756 MW de puissance nouvelle et différents réaménagements électriques auront été installés pour un investissement global de plus de 24 milliards de DH.
Pour la période 2013-2015, Mme Benkhadra a annoncé la mise en production de nouvelles centrales électriques, citant à cet égard l’extension de la centrale électrique à charbon propre de Jorf Lasfar, la construction d’une centrale électrique à charbon propre à Safi, la réalisation de la centrale solaire de Ouarzazate de 500 MW, de différents parcs éoliens de 570 MW et de deux projets hydro-électriques, le complexe El Menzel-Mdez et la STEP Abdelmoumen totalisant 550 MW de puissance.
Elle a indiqué qu’à fin 2015, une puissance nouvelle de 3.640 MW sera installée, nécessitant un investissement de près de 73 milliards de DH.
A l’achèvement en 2020 des programmes prévus dans le cadre de la stratégie énergétique nationale, 42 pc de la capacité de production électrique installée sera d’origine renouvelable, a indiqué la ministre de l’Energie, indiquant que la totalité de la puissance additionnelle de toutes origines créée au cours de la période 2008 à 2020 sera de 9.246 MW.smassissesenergiesm2.jpg
Concernant les postes d’emploi à générer grâce à la mise en oeuvre des plans de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, ils atteindront 50.000 postes de travail directs permanents à l’horizon 2020, dont 12.000 dans le solaire et l’éolien, a poursuivi Mme Benkhadra.
A cette occasion, SM le Roi, que Dieu L’assiste, a présidé la cérémonie de signature de cinq conventions. La première convention relative à la création d’un Institut des métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique a été signée par M. Salaheddine Mezouar, ministre de l’Economie et des finances, Mme Amina Benkhadra, M. Jamal Rhmani, ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, M. Ali Fassi Fihri, Directeur général de l’Office national d’électricité (ONE) et M. Mustapha Bakkoury, président du directoire de Moroccan Agency For Solar Energy (MASEN).
Elle a été également signée par MM. Said Mouline, directeur général de l’Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, Youssef Tagmouti, président de la Fédération nationale de l’électricité, de l’électronique et des énergies renouvelables, et Abdelhamid Souiri, président de la Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques.
La deuxième convention se rapporte à l’appui à l’investissement industriel dans les filières des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Elle a été signée par M. Salaheddine Mezouar, Mme Amina Benkhadra et M. Ahmed Réda Chami, ministre de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies.
Il s’agit également d’un accord-cadre de coopération dans les domaines de la recherche et du développement du photovoltaïque. Cet accord a été signé par Mme Amina Benkhadra, ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement et présidente du conseil d’administration de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergie nouvelle et M. Rutger Schlatmann, directeur du Centre de compétences des couches minces et de nanotechnologie « Helmholtz Center Berlin for Materials and EnergyGmbH-HZB ».
Quant à la quatrième convention relative au renforcement (100 MW) et à l’extension (200 MW du parc éolien de Tanger « Abdelkhaleq Tores »), elle a été signée par M. Ali Fassi Fihri et M. Fady Khallouf, directeur général de THEOLIA.
La cinquième convention « DESERTEC » relative à la configuration commune de projets en matière d’énergie solaire a été signée par MM. Mustapha Bakkoury et Paul Van Son, président exécutif de DESERTEC.

Le Souverain a, par la suite, procédé à la décoration de six personnalités pour leur contribution distinguée à la mise en oeuvre de la stratégie énergétique du Maroc. Ainsi, SM le Roi a décoré M. Said El Oufïr, directeur des combustibles et carburants au ministère de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, du Ouissam Al Arch de l’ordre de chevalier.
Le Souverain a également décoré du Ouissam Al Moukafâa Al Ouataniya de l’ordre d’officier MM. Abderrahim El Hafidi, directeur de l’électricité et des énergies renouvelables au même ministère, Mohamed Taoufiq Adyel, chef de la division des études économiques et juridiques à ce département, Hammadi Allach, Directeur général adjoint, directeur du pôle finance à l’ONE, Mohamed Fadili, directeur du pôle développement à l’ONE, et Rachid ldrissi El Kaitouni, directeur général d’Afriquia Gaz.
La deuxième édition des Assises nationales de l’Energie constitue un important évènement pour confirmer l’engagement du Maroc en faveur de la promotion des énergies vertes comme vecteur essentiel de développement durable et de préservation de l’environnement.
Tout en offrant l’opportunité de dresser un bilan d’étape de la mise en oeuvre de la stratégie énergétique, les débats de ce forum seront focalisés sur les enjeux cruciaux de l’industrialisation, de la formation des compétences, de la Recherche- Développement, de l’intégration régionale et du développement local, considérés comme essentiels pour la pérennisation du développement des énergies vertes.
De même, ces assises permettront de mieux appréhender les tendances du nouvel ordre économique et énergétique mondial émergeant dans lesquelles se place la vision globale du développement économique et social du Maroc qui se met d’emblée au diapason des impératifs du développement durable et de la préservation de l’environnement.
La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Premier ministre, des présidents des deux chambres du parlement, des conseillers de SM le Roi, de membres du gouvernement et du corps diplomatique accrédité à Rabat, ainsi que d’autres personnalités et acteurs du secteur de l’énergie.

Journée mondiale sans tabac: SAR La princesse Lalla Salma préside une cérémonie à Béni Mellal Béni Mellal- SAR la Princesse Lalla Salma, Présidente de l’Association Lalla Salma de lutte contre le Cancer (ALSC) et ambassadrice de bonne volonté de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a présidé, mardi au lycée Ibn Sina à Béni Mellal, une cérémonie en célébration de la journée mondiale sans tabac.

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 21:01

SM LE ROI Mohamed VI mérite Le prix Nobel de la paix–signez pétition à l adresse suivante :

http://lapetition.be/en-ligne/petition-4181.html

blog a encourager http://alesiblogguer.wordpress.com
124.jpg

Journée mondiale sans tabac: SAR La princesse Lalla Salma préside une cérémonie à Béni Mellal
Béni Mellal- SAR la Princesse Lalla Salma, Présidente de l’Association Lalla Salma de lutte contre le Cancer (ALSC) et ambassadrice de bonne volonté de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a présidé, mardi au lycée Ibn Sina à Béni Mellal, une cérémonie en célébration de la journée mondiale sans tabac.
Au début de cette journée, organisée par l’ALSC, en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale et le ministère de la santé, Son Altesse Royale a suivi des explications sur les bilans du programme « Collèges, Lycées et Entreprises sans tabac » aux niveaux national et régional, ainsi que sur le plan d’action du lycée Ibn Sina sans tabac.

Son Altesse Royale a ensuite visité le club pédagogique de lutte antitabac du lycée Ibn Sina qui comprend les activités de lutte antitabac développées par les élèves et les enseignants.
Journée mondiale sans tabac: SAR La princesse Lalla Salma préside une cérémonie à Béni Mellal Béni Mellal- SAR la Princesse Lalla Salma, Présidente de l'Association Lalla Salma de lutte contre le Cancer (ALSC) et ambassadrice de bonne volonté de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a présidé, mardi au lycée Ibn Sina à Béni Mellal, une cérémonie en célébration de la journée mondiale sans tabac. dans Liens lalasalma
Afin de récompenser les meilleurs lycées, entreprises et hôpitaux sans tabac, pour leurs réalisations en matière de lutte contre le tabagisme pour l’année 2010, Son Altesse Royal a procédé à la remise des prix et des labels.
sanstitre333 dans Liens
Ainsi, le prix Lalla Salma de lutte contre le cancer récompensant le meilleur établissement scolaire en matière de lutte antitabac a été attribué à l’élève Mohamed Ghefou du lycée Ibn Sina, alors que le label d’or « Entreprise sans tabac » a été décerné à 4 entreprises, à savoir Maroc Télécom, BMCE, Banque populaire et l’ONCF.

Quant au label d’or « Hôpital sans tabac », il a été attribué à l’hôpital 20 Août de Casablanca.

Son Altesse Royale a ensuite assisté à un spectacle de chant et de musique et à une pièce de théâtre présentés par les élèves du lycée Ibn Sina et du collège Al Qods.

A Son arrivée au lycée Ibn Sina, SAR la Princesse Lalla Salma a passé en revue un détachement des Forces auxiliaires qui rendait les honneurs, avant d’être saluée notamment par Mme Yasmina Baddou, ministre de la Santé, M. Ahmed Khchichine, ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique, Mme Latifa El Abida, Secrétaire d’Etat chargée de l’Enseignement scolaire, Secrétaire générale de l’ALSC, MM. Mohamed Dardouri, wali de la région Tadla Azilal et gouverneur de la province de Béni Mellal, Saleh Hamzaoui, président du conseil de la région Tadla-Azilal et Ahmed Chada, président du conseil municipal de Béni Mellal.

Son Altesse Royale a également été saluée par MM. Bouchaib Mernari, président de l’université Sultan Moulay Soulaiman, Ahmed Benzi, directeur de l’académie régionale de l’éducation et de la formation, Abdellah El Yamani, délégué provincial du ministère de l’éducation nationale, Ahmed Ritali, directeur du lycée Ibn Sina, le Pr Moulay Taher Alaoui, président du conseil de l’ordre national des médecins et président de la commission scientifique de l’ALSC et Rachid Bakkali, directeur exécutif de l’ALSC ainsi que par des membres du conseil d’administration de l’ALSC.

SAR le Prince Moulay Rachid préside la cérémonie de remise du GP SM le Roi Mohammed VI de saut d’obstacles Rabat- SAR le Prince Moulay Rachid a présidé, dimanche à Rabat, la cérémonie de remise du Grand Prix SM le Roi Mohammed VI de saut d’obstacles, disputé dans le cadre du concours officiel de la Garde royale, tenu du 26 au 29 mai à la carrière Moulay El Hassan du Méchouar à Rabat.

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 20:57

SM LE ROI Mohamed VI mérite Le prix Nobel de la paix–signez pétition à l adresse suivante :

http://lapetition.be/en-ligne/petition-4181.html

blog a encourager http://alesiblogguer.wordpress.com
124.jpg

SAR le Prince Moulay Rachid préside la cérémonie de remise du GP SM le Roi Mohammed VI de saut d’obstacles
Rabat- SAR le Prince Moulay Rachid a présidé, dimanche à Rabat, la cérémonie de remise du Grand Prix SM le Roi Mohammed VI de saut d’obstacles, disputé dans le cadre du concours officiel de la Garde royale, tenu du 26 au 29 mai à la carrière Moulay El Hassan du Méchouar à Rabat.

A Son Arrivée à la carrière Moulay El Hassan, au Méchouar, SAR le Prince Moulay Rachid a été salué par le Général de Division Mimoun Mansouri, commandant de la Garde royale.
sarleprincemyrachidm.jpg
Après avoir passé en revue un détachement de la Garde royale qui rendait les honneurs, SAR le Prince Moulay Rachid a été salué par le ministre de la Jeunesse et des sports, Moncef Belkhayat, le Général de Corps d’Armée Abdelaziz Bennani, Inspecteur général des FAR et Commandant la zone sud, le gouverneur de la préfecture de Salé, Alami Zbadi, le président de la Région Rabat-Salé-Zemmour-Zaer, Bouamar Taghouan, le Pacha de Touarga, Mohamed Chbihi, le Général de brigade Mohamed Roudabi, Commandant délégué de la place d’armes de Rabat-Salé, ainsi que par les officiers de la Garde royale, membres de la commission d’organisation de cette manifestation sportive, placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-major Général des Forces Armées Royales.

SAR le Prince Moulay Rachid a, par la suite, rejoint la tribune officielle d’où Son Altesse Royale a assisté aux épreuves du Grand Prix SM le Roi Mohammed VI, ouvert aux chevaux de la catégorie I et qui a été remporté par le Lieutenant-colonel Hassan Jabri.

Montant Evalan Lavar, Hassan Jabri a accompli le parcours en 40 sec 33/100è avec 4 points de pénalité, au terme d’un barrage qui a vu la participation de cinq cavaliers.

Au terme de cette compétition, organisée sous l’égide de la Fédération royale marocaine des sports équestres, SAR le Prince Moulay Rachid a procédé à la remise du GP SM le Roi Mohammed VI au vainqueur, le Lieutenant-colonel Hassan Jabri.

Son Altesse Royale a également remis des prix aux quatre autres cavaliers ayant pris les places suivantes au classement, à savoir, dans l’ordre, Ahmed Darghal (Kilt Bessiere), deuxième, Abdelkebir Ouddar (Major de Laume), troisième, Farid Amanzar (Vino), quatrième, et le Chef d’Escadron Youssef Bellachhab (Arino), cinquième.

SAR le Prince Moulay Rachid a, par la suite, posé pour une photo-souvenir avec les cinq cavaliers primés.

Mme Pillay loue les réformes constitutionnelles lancées par SM le Roi Mohammed VI Genève- Mme Navi Pillay, Haut commissaire de l’ONU aux droits de l’homme a mis en exergue, lundi devant le Conseil des droits de l’homme (CDH) des Nations Unies, les réformes constitutionnelles annoncées par SM le Roi Mohammed VI, dans son discours du 9 mars dernier.

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 20:54

SM LE ROI Mohamed VI mérite Le prix Nobel de la paix–signez pétition à l adresse suivante :

http://lapetition.be/en-ligne/petition-4181.html

blog a encourager http://alesiblogguer.wordpress.com
124.jpg

Mme Pillay loue les réformes constitutionnelles lancées par SM le Roi Mohammed VI
Genève- Mme Navi Pillay, Haut commissaire de l’ONU aux droits de l’homme a mis en exergue, lundi devant le Conseil des droits de l’homme (CDH) des Nations Unies, les réformes constitutionnelles annoncées par SM le Roi Mohammed VI, dans son discours du 9 mars dernier.
Ouvrant la dix-septième session du CDH, dans la Salle des droits de l’homme et de l’Alliance des civilisations du Palais des Nations à Genève, Mme Pillay a souligné que ces réformes tendent à consolider la primauté du droit, renforcer le système des droits de l’homme et élargir les libertés individuelles et collectives.

« Au Maroc, le Roi Mohammed VI a annoncé des réformes constitutionnelles, y compris la consolidation de la primauté du droit, le renforcement du système des droits de l’homme et l’élargissement des libertés individuelles et collectives », a indiqué la Haut commissaire de l’ONU, qui passait en revue, devant les 47 membres du CDH, les « pas positifs » réalisés également en Tunisie, en Egypte et en Jordanie.

Elle a jugé « essentiel que toutes ces mesures soient poursuivies sans délai et de manière participative, y compris avec les jeunes et les femmes, conduisant à des mesures concrètes et à des réformes efficaces ».

Mme Pillay a, toutefois, dénoncé la « brutalité » de la répression des soulèvements populaires en Syrie et en Libye, qu’elle a qualifiée de « choquante »

SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la réouverture du Parc de l’Ermitage à Casablanca Casablanca- Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a présidé, samedi, la cérémonie de réouverture du Parc de l’Ermitage à Casablanca, réhabilité par la Fondation.

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 20:53

SM LE ROI Mohamed VI mérite Le prix Nobel de la paix–signez pétition à l adresse suivante :

http://lapetition.be/en-ligne/petition-4181.html

blog a encourager http://alesiblogguer.wordpress.com
124.jpg
lallahasnaparcermitagem4.jpg

SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la réouverture du Parc de l’Ermitage à Casablanca
Casablanca- Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a présidé, samedi, la cérémonie de réouverture du Parc de l’Ermitage à Casablanca, réhabilité par la Fondation.

A son arrivée au Parc de l’Ermitage, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a été saluée par M. Lahoucine Tijani, président délégué de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, Mme Amina Benkhadra, ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, M. Ahmed Akhchichine, ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique, et Mme Latifa El Abida, secrétaire d’Etat chargée de l’enseignement scolaire.

SAR la Princesse Lalla Hasnaa a également été saluée par M. Mohamed Halab, Wali de la région du Grand Casablanca et gouverneur de la préfecture de Casablanca, M. Allal Sakrouhi, wali, directeur général des collectivités locales, et par plusieurs personnalités civiles et militaires.

SAR la Princesse Lalla Hasnaa a, ensuite, effectué une tournée dans le parc où des explications lui ont été fournies sur l’opération de réhabilitation que la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement a inscrite dans son programme de « Jardins historiques ».

Par la suite, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a dévoilé la plaque commémorative relative à la réouverture du parc, avant de suivre des explications sur l’espace des jeux pédagogiques installé dans ce parc au profit des enfants, ainsi que sur les jardins typiques qui évoquent les continents américain, australien et africain, outre les jardins Ephémères, animés par les écoliers du programme Eco-école et dans lesquels les élèves de plusieurs établissements scolaires sont initiés à la protection de l’environnement.

SAR la Princesse Lalla Hasnaa a présidé, à cette occasion, une réception organisée en l’honneur des invités à la cérémonie de réouverture du parc l’Ermitage.

La réhabilitation de ce parc figurait parmi les actions prioritaires de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, eu égard à sa position à la confluence d’axes peuplés de Casablanca.

Conformément aux objectifs de la Fondation et à la volonté de sa Présidente SAR la Princesse Lalla Hasnaa visant la consécration de la culture environnementale auprès des enfants, un espace de jeux pédagogiques a été réalisé en partenariat avec la société « Nestlé ».

De même que des jardins contenant des plantes originaires des continents africain, américain et australien, ainsi qu’un jardin pédagogique réservé aux élèves du voisinage, ont été aménagés au sein du parc.

La réhabilitation du Parc a été réalisée conformément au plan initial, en veillant à la préservation des ressources naturelles et en prenant en considération les perspectives du projet de réaménagement du site de l’actuelle pépinière municipale.

Le bassin hydraulique, l’une des principales composantes du parc, a été alimenté à partir de la source naturelle « Atlantide », qui était un réservoir d’eaux de pluie utilisé pour l’arrosage des jardins et espaces verts de la ville.

La réhabilitation du Parc l’Ermitage, peuplé d’arbres centenaires et de végétation ombragée avec au centre un bassin, fait suite à une convention signée en 2007 entre le Conseil de la ville, la wilaya et la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement. Elle a été réalisée avec la contribution d’un groupe de paysagistes.

Ce Parc, appelé également Parc d’horticulture, a été créé entre 1917 et 1927 sur plus de 17 ha par l’architecte Henri Probst.

M. El Fassi préside le Conseil d’administration de Poste Maroc Rabat- Le Premier ministre, Abbas El Fassi, a présidé, mardi à Rabat, le conseil d’administration de Poste Maroc, marqué notamment par l’approbation d’une revalorisation de 900 DH brut du salaire de base des cadres et employés de cet établissement, du régime d’assurance maladie complémentaire et de l’abaissement des taux d’intérêt des crédits logement pour le personnel.

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 20:50

SM LE ROI Mohamed VI mérite Le prix Nobel de la paix–signez pétition à l adresse suivante :

http://lapetition.be/en-ligne/petition-4181.html

blog a encourager http://alesiblogguer.wordpress.com
124.jpg
abbaselfassicapostedumarocm.jpg
M. El Fassi préside le Conseil d’administration de Poste Maroc
Rabat- Le Premier ministre, Abbas El Fassi, a présidé, mardi à Rabat, le conseil d’administration de Poste Maroc, marqué notamment par l’approbation d’une revalorisation de 900 DH brut du salaire de base des cadres et employés de cet établissement, du régime d’assurance maladie complémentaire et de l’abaissement des taux d’intérêt des crédits logement pour le personnel.

Au début de cette réunion, le Premier ministre a rappelé le développement qu’a connu cet établissement depuis l’entrée en vigueur du nouveau cadre juridique qui a permis la transformation de Poste Maroc en société de participation et le transfert de ces activités financières à sa filiale bancaire Al Barid Bank, indique un communiqué de la Primature.

Le Premier ministre a également réitéré la détermination du conseil à assurer plein succès au processus de transformation que connaît l’établissement et ses différentes activités, en mettant en place les mécanismes nécessaires au dépassement des contraintes.

Il s’est par ailleurs félicité du bilan des activités de Poste Maroc au titre de 2010, rappelant que son chiffre d’affaires a atteint 1,4 milliard DH, en hausse de 2 pc par rapport à 2009, alors que son résultat net s’est chiffré à 369 millions (+3 pc).

Le nombre des comptes bancaires a totalisé 5 millions pour 527 guichets automatiques et 1.784 agences, dont 55 nouvellement créées, poursuit la même source.

M. El Fassi a relevé que ces résultats ont été réalisés en dépit de la conjoncture difficile que traverse le secteur de la poste, en raison du développement continu que connaissent les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

A l’ordre du jour de cette réunion figuraient notamment l’approbation du procès verbal de la dernière réunion du conseil, l’examen de l’opération de transfert des activités financières à Al Barid Bank, la présentation des comptes annuels au titre de 2010, les réalisations au 31 mars 2011, les conventions entre Poste Maroc et Al Barid Bank et le dialogue social.

Cette réunion s’est déroulée en présence notamment du ministre de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies, du ministre délégué chargé de l’administration de la défense nationale et du ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales.

Ont pris part également à cette réunion, les secrétaires généraux de la Primature, des ministères de l’Intérieur et de la Communication, le directeur général de Poste Maroc et les représentants des départements ministériels concernés.

Les prochains pourparlers informels sur le Sahara, du 5 au 7 juin prochain à Manhasset (ONU) New York (Nations Unies)- Les prochains pourparlers informels sur le Sahara, à l’invitation de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, Christopher Ross, se tiendront, du « 5 au 7 juin prochain à Manhasset », dans la banlieue de New York, en présence du Maroc, de l’Algérie, de la Mauritanie et du polisario, a annoncé jeudi, le porte-parole de l’ONU, Martin Nesirky.

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 20:42

SM LE ROI Mohamed VI mérite Le prix Nobel de la paix–signez pétition à l adresse suivante :

http://lapetition.be/en-ligne/petition-4181.html

blog a encourager http://alesiblogguer.wordpress.com
124.jpg

onu.jpg
Les prochains pourparlers informels sur le Sahara, du 5 au 7 juin prochain à Manhasset (ONU)
New York (Nations Unies)- Les prochains pourparlers informels sur le Sahara, à l’invitation de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, Christopher Ross, se tiendront, du « 5 au 7 juin prochain à Manhasset », dans la banlieue de New York, en présence du Maroc, de l’Algérie, de la Mauritanie et du polisario, a annoncé jeudi, le porte-parole de l’ONU, Martin Nesirky.

« Comme convenu par les parties au cours de leur sixième round de discussions informelles en mars » dernier, les délégations des parties au conflit autour du Sahara se « réuniront du 5 au 7 juin à Greentree, Long Island » pour des pourparlers informels », a précisé Nesirky, au cours de son briefing quotidien.
Ces pourparlers inaugurés en août 2009 en Autriche, doivent préparer le 5ème round de négociations officielles, visant à trouver une solution politique définitive au différend régional sur le Sahara.
Ils s’inscrivent dans le cadre de la mise en oeuvre des résolutions 1813 (2008), 1871 (2009), 1920 (2010) et 1979 (2011) du Conseil de sécurité, qui appellent les parties à entrer dans une phase de négociations intenses et substantielles.
Il s’agit des 7èmes pourparlers informels, les six précédents rendez-vous avaient eu lieu successivement en août 2009, dans la localité autrichienne de Durnstein (près de Vienne), en février 2010 à Armonk, près de New York, en novembre et décembre (2010) et janvier (2011) à Manhasset, dans la banlieue de New York et en mars 2011 à Malte.

30 mai, 2011

L’UE demeure le premier partenaire commercial du Maroc (Commission européenne) Bruxelles, 26/05/11- L’Union européenne demeure le premier partenaire commercial du Maroc, relève le rapport annuel sur la mise en oeuvre de la politique de voisinage élaboré par la commission européenne.—Les atouts économiques du Royaume présentés jeudi à New York New York, 27/05/11- Les principaux atouts économiques du Royaume, à savoir un climat financier stable, un important potentiel énergétique et un secteur touristique en bonne santé, ont été présentés, jeudi à New York, dans le cadre d’une série de panels thématiques, animés par des opérateurs économiques marocains publics et privés. Ces panels, organisés dans le cadre de la visite d’une importante délégation marocaine à la Nasdaq -l’une des plus importantes places financières électroniques dans le monde-,

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 12:32

SM LE ROI Mohamed VI mérite Le prix Nobel de la paix–signez pétition à l adresse suivante :

http://lapetition.be/en-ligne/petition-4181.html

blog a encourager http://alesiblogguer.wordpress.com
124.jpg

drapeaumaroc.gif
L’UE demeure le premier partenaire commercial du Maroc (Commission européenne)
Bruxelles, 26/05/11- L’Union européenne demeure le premier partenaire commercial du Maroc, relève le rapport annuel sur la mise en oeuvre de la politique de voisinage élaboré par la commission européenne.
Rendu public jeudi à Bruxelles, ce document met en avant l’accroissement des échanges commerciaux entre l’Union Européenne et le Royaume du Maroc.
« Le commerce bilatéral a recommencé à croître de 2009 à 2010, les exportations marocaines vers l’UE ont enregistré une augmentation de 17,6 pc tandis que les exportations de l’UE vers le Maroc ont augmenté de 14,1pc », précise le rapport.
S’agissant du secteur des douanes, le rapport indique que « le processus de modernisation des douanes se poursuit avec succès et le système de catégorisation pour la facilitation du commerce s’est étendu à un nombre croissant d’entreprises ».
Le document rappelle que le Maroc a « inauguré en janvier 2010 un observatoire de l’éthique douane-secteur privé chargé de la collecte et de l’analyse des informations sur la corruption pour améliorer l’intégrité et le suivi régulier de la situation ».
Concernant la lutte contre le piratage et la contrefaçon, le rythme des interventions de la douane aux frontières continue à augmenter et suite à la signature d’un arrangement administratif en 2009, la coopération entre l’office européen de lutte antifraude (OLAF) et les douanes marocaines progresse, souligne le rapport qui signale la participation du Maroc en juin 2010 à l’opération douanière « Sirocco ».
Il s’agit, selon la même source, d’une opération conjointe coordonnée par l’OLAF et menée par les administrations douanières de l’UE et de 11 pays partenaires de la rive sud de la Méditerranée.
S’agissant du mouvement de biens et des réglementations techniques, le document fait état de la poursuite des préparatifs en vue de la négociation d’un accord sur l’évaluation de la conformité et l’acceptation des produits industriels (ACAA).
Les secteurs prioritaires définis par le Maroc dans ce cadre, sont les appareils électriques, les matériaux de construction, les appareils de gaz, les jouets et les machines.
Le rapport indique également qu’un plan d’adoption des normes harmonisées a été établi, notant que « les autorités marocaines ont choisi le secteur des normes et des réglementations techniques comme un des secteurs pilotes du statut avancé avec l’Union Européenne ».
—————————————————————————
drap.gif
Les atouts économiques du Royaume présentés jeudi à New York
New York, 27/05/11- Les principaux atouts économiques du Royaume, à savoir un climat financier stable, un important potentiel énergétique et un secteur touristique en bonne santé, ont été présentés, jeudi à New York, dans le cadre d’une série de panels thématiques, animés par des opérateurs économiques marocains publics et privés.
Ces panels, organisés dans le cadre de la visite d’une importante délégation marocaine à la Nasdaq -l’une des plus importantes places financières électroniques dans le monde-, ont été l’occasion pour les investisseurs américains de s’enquérir des opportunités et des avantages économiques offerts par le Royaume.
Intervenant lors d’un panel consacré au secteur minier, le Directeur Général de l’Office Chérifien des Phosphates (OCP), M. Mostapha Terrab, a ainsi mis en exergue le rôle de « leader » que joue le Royaume dans le domaine de l’extraction des phosphates.
Il a également mis en relief la performance économique positive du groupe OCP, qui « jouit de 90 ans d’expérience en matière d’extraction minière, de production des fertilisants et d’exportation des produits dérivés des phosphates, et qui opère dans une cinquantaine de pays ».
Le président du Conseil exécutif de la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT), Tariq Senhaji, a, de son côté, évoqué la bonne performance du secteur touristique, à la lumière de la concrétisation de la vision 2010, qui prévoyait d’attirer dix millions de touristes au Maroc, et du lancement de la vision 2020.
« Cette année est très importante pour le tourisme marocain en raison du lancement de la vision 2020, qui s’inscrit dans le cadre d’une stratégie à long terme pour promouvoir ce secteur au cours des dix prochaines années », a affirmé M. Senhaji dans une déclaration à la MAP en marge de sa participation à un panel intitulé « Immobilier et Tourisme ».
Pour le responsable de la SMIT, qui a animé ce panel, la rencontre avec les opérateurs US a permis d’examiner de nouvelles opportunités de partenariat et de présenter les avantages dont dispose le Maroc, en matière de « proximité géographique aux Etats-Unis » et d’ »offre touristique diversifiée ».
Pour sa part, le président de la Société d’investissements énergétiques (SIE), Ahmed Baroudi, s’est focalisé sur l’important potentiel du Maroc en matière d’énergies renouvelables. M. Baroudi n’a pas manqué d’évoquer, lors d’un panel consacré aux « énergies renouvelables », le taux d’ensoleillement exceptionnel dont jouit le Maroc et l’important parc éolien dont il dispose.
Mbarka Bouaida, membre du conseil d’administration du groupe Petrom, a, pour sa part, évoqué les efforts du Royaume en matière de diversification de ses sources énergétiques, dans le cadre d’un programme ambitieux visant à augmenter graduellement la production de l’énergie à partir de ressources renouvelables.
Il s’agit d’un « projet ambitieux mais tout à fait réalisable », a-t-elle affirmé à la MAP.
Le panel « Services bancaires et financiers » a été, quant à lui, consacré à la bonne performance du secteur financier marocain, qui a bien résisté aux effets de la crise économique mondiale et aux avantages compétitifs qu’offre le Royaume aux investisseurs étrangers.
Cette réunion d’affaires s’est focalisée sur la position avancée de la place boursière de Casablanca en Afrique et sur le rôle du Maroc en tant que « symbole de développement au niveau du Continent ».
Ces atouts ont été évoqués par le ministre de l’Economie et des finances, M. Salaheddine Mezouar et par les différents opérateurs économiques représentant BMCE Bank, Attijari WafaBank, la Caisse de dépôt et de Gestion (CDDG), la Banque Centrale Populaire (BCP), qui ont présenté tour à tour les réalisations et les plans d’action sectoriels qui ont renforcé l’attractivité du Royaume au sein de l’économie mondiale.
Outre M. Mezouar, la délégation marocaine est composée du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yassir Znagui et de représentants de grandes entreprises publiques et privées, dont l’Agence marocaine d’investissement (AMDI), l’Agence marocaine d’énergie solaire (MASEN), la CDG, l’OCP, Attijari, BMCE, la BCP, la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC), Addoha et Alliances développement, rappelle-t-on.

source map

Le Maroc, un exemple à suivre pour le monde musulman en matière de diversité culturelle (Huffington Post) Washington, 28/05/11- Grâce à la vision prospective de SM le Roi Mohammed VI, qui assure au Maroc une stabilité alors que d’autres pays arabes sont en proie à des révoltes et soulèvements populaires violents, le Royaume est un « exemple à suivre » pour le monde musulman en matière de diversité culturelle notamment, souligne vendredi le journal américain The Huffington Post.

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 12:31

SM LE ROI Mohamed VI mérite Le prix Nobel de la paix–signez pétition à l adresse suivante :

http://lapetition.be/en-ligne/petition-4181.html

blog a encourager http://alesiblogguer.wordpress.com
124.jpg

drapeaumaroc.gif

Le Maroc, un exemple à suivre pour le monde musulman en matière de diversité culturelle (Huffington Post)
Washington, 28/05/11- Grâce à la vision prospective de SM le Roi Mohammed VI, qui assure au Maroc une stabilité alors que d’autres pays arabes sont en proie à des révoltes et soulèvements populaires violents, le Royaume est un « exemple à suivre » pour le monde musulman en matière de diversité culturelle notamment, souligne vendredi le journal américain The Huffington Post.
« Le Royaume, qui a été épargné par les soulèvements populaires violents qui ont secoué d’autres pays de la région arabe, est à même de devenir un exemple à suivre par le monde musulman », constate le journaliste Derek Beres, qui vient de visiter le Maroc à l’occasion de l’organisation de la 10è édition du festival Mawazine de musique.
L’auteur de l’article rappelle que depuis l’accession au Trône de SM le Roi, le Souverain a initié une série de réformes qui ont eu pour objectifs notamment de garantir l’égalité entre l’homme et la femme, mis l’économie sur la voie d’un progrès soutenu, avec un taux de croissance à hauteur de 5 pc, en mettant l’accent sur le secteur des infrastructures.
Le 9 mars dernier, rappelle encore le journal, SM le Roi a donné un discours dans lequel Il a annoncé des réformes constitutionnelles profondes qui visent la consolidation des instances élues et du gouvernement, des élections libres, la désignation d’un Premier ministre issu des urnes, la création d’un système judiciaire indépendant et la promotion les droits de l’Homme.
Derek Beres a, d’autre part, fait observer que le festival Mawazine constitue un vecteur de célébration par excellence de la diversité et des rythmes musicaux, notant que le Maroc a tôt fait de mettre en avant les arts tels que la musique, le cinéma, la peinture et la photographie en incitant les artistes marocains à aller à la rencontre des rythmes et des tendances venus d’ailleurs.
map

12345