POUR LA VERITABLE LIBERTE

ALLAH AL WATAN AL MALIK

  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2012

20 septembre, 2012

SM le Roi reçoit le président du groupe canadien « Bombardier Aéronautique »

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 14:18

BIENVENUE SUR LE BLOG ALLAHALWATANALMALIK

SM le Roi reçoit le président du groupe canadien « Bombardier Aéronautique »

18 septembre 2012
Rabat  -

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a reçu, mardi au Palais Royal à Rabat, le président du groupe canadien « Bombardier Aéronautique », M. Guy Hachey.

SM le Roi reçoit le président du groupe canadien Bombardier Aéronautique
18 septembre 2012

Cette audience s’est déroulée en présence du ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, Abdelkader Amara, et de la responsable de la région Afrique du Nord au sein du groupe « Bombardier », Mme Souad Elmallem.

Dernière modification : 18 septembre 2012

SM le Roi reçoit un envoyé spécial de l’émir de l’Etat du Qatar

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 14:01

BIENVENUE SUR LE BLOG ALLAHALWATANALMALIK

SM le Roi reçoit un envoyé spécial de l’émir de l’Etat du Qatar

18 septembre 2012
Rabat  -

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a reçu, mardi au Palais Royal à Rabat, le ministre d’Etat qatari aux Affaires étrangères, Khalid Bin Mohamed Al-Attiyah, envoyé spécial de l’émir de l’Etat du Qatar, Son Altesse Cheikh Hamad Bin Khalifa Al Thani, qui a remis au Souverain un message de l’émir du Qatar.

SM le Roi reçoit un envoyé spécial de l'émir de l'Etat du Qatar
18 septembre 2012

Attaque du consulat US à Benghazi : SM le Roi exprime Ses sincères condoléances au peuple et à l’Administration américains

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 13:56

BIENVENUE SUR LE BLOG ALLAHALWATANALMALIK

Attaque du consulat US à Benghazi : SM le Roi exprime Ses sincères condoléances au peuple et à l’Administration américains

16 septembre 2012
Rabat  -

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, a exprimé ses « Sincères condoléances » au peuple et à l’administration américains, à la suite de « l’odieuse attaque menée contre la chancellerie américaine à Benghazi et qui a occasionné un nombre important de décès et de blessés parmi les fonctionnaires du consulat », indique un communiqué du Cabinet Royal.

Dans un entretien téléphonique, dimanche, avec la Secrétaire d’Etat américaine, Mme Hillary R. Clinton, le Souverain a également dénoncé « les provocations douteuses et inadmissibles portant atteinte aux valeurs sacrées de la religion musulmane », ajoute la même source.

Le Souverain et la Secrétaire d’Etat se sont, par ailleurs, particulièrement réjouis de la qualité exceptionnelle des relations entre les deux pays et des perspectives de leur développement futur, à la lumière, notamment, du Dialogue stratégique que les deux parties ont décidé d’instituer.

A cette occasion, Mme Clinton a affirmé que cette nouvelle étape qualitative dans les relations entre les deux pays s’inscrit dans la Vision Royale développée par le Souverain depuis l’importante visite d’Etat réalisée à Washington, en 2000, à l’invitation du Président William J. Clinton.

« Cette Vision à été confortée sous l’Administration du Président George W. Bush par plusieurs réalisations importantes, dont notamment la signature de l’Accord de libre-échange en 2004, l’octroi au Maroc, la même année, du statut d’allié majeur des USA non membre de l’OTAN et le bénéfice par le Royaume, depuis 2007, du Millenium Challenge Account », souligne la même source.

Cette même Vision Royale, qui a continué à être partagée et appuyée, depuis 2009, par le Président Barack Obama, a donc conduit au lancement, cette semaine à Washington, de la 1ère session du dialogue stratégique Maroc-USA, expression supplémentaire de la ferme volonté des Etats-Unis de renforcer, pour différentes considérations, leurs relations avec le Royaume dans tous les domaines, poursuit le communiqué.

Mme Clinton a, également, salué avec force la pertinence et la portée des importantes réformes conduites par Sa Majesté le Roi, depuis Son avènement, sur les plans politique, socio-économique et culturel, tout en relevant le rôle actif et l’implication constructive du Souverain sur les scènes régionale et internationale, dans un contexte complexe et en mutation.

Sa Majesté le Roi et la Secrétaire d’Etat ont, à cet égard, évoqué « les développements intervenus en Egypte, en Libye et en Tunisie, où se mettent en place non sans difficultés des transitions politiques particulièrement délicates ».

Enfin, Mme Hillary Clinton a mis en exergue « le rôle stratégique du Royaume, facteur de stabilité dans toute la région ».

15 septembre, 2012

SM le Roi adresse un message aux participants à la conférence sur « les défis énergétiques dans l’espace euro-méditerranéen »

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 3:18

BIENVENUE SUR LE BLOG ALLAHALWATANALMALIK

SM le Roi adresse un message aux participants à la conférence sur « les défis énergétiques dans l’espace euro-méditerranéen »

14 septembre 2012
Ouarzazate  -

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a adressé un message aux participants à la conférence sur « les défis énergétiques dans l’espace euro-méditerranéen », qui s’est ouverte vendredi à Ouarzazate.

SM le Roi adresse un message aux participants à la conférence sur les défis énergétiques dans l'espace euro-méditerranéen
14 septembre 2012

Voici le texte de ce message dont lecture a été donnée par Mohamed Cheikh Biadillah, président de la Chambre des Conseillers. « Louange à Dieu,

Prière et salut sur le Prophète, Sa famille et Ses compagnons.

Excellences, Mesdames, Messieurs,

C’est pour Nous un motif de fierté que le Royaume du Maroc accueille cette conférence sur « les défis énergétiques dans l’espace euro-méditerranéen », qui se tient sous Notre Haut Patronage, à Ouarzazate, la coquette ville qui abritera le complexe intégré de l’énergie solaire, le premier du genre, dans le cadre de notre stratégie énergétique ambitieuse.

Nous saluons l’heureuse initiative que vous avez prise d’organiser cette importante rencontre, dans le cadre d’un partenariat entre la Chambre des Conseillers dans notre pays et l’Association parlementaire de la Méditerranée. Nous nous félicitons également de la pertinence du thème retenu, qui s’inscrit dans le cadre de l’incitation à la maturation des idées, et la mise au point de solutions collectives de nature à assurer l’équilibre énergétique et environnemental, dans des espaces qui s’élargissent graduellement à tous les pays de la terre.

Nous saluons, au même titre, votre engagement ferme et ce que vous incarnez comme force de proposition constructive, dans le processus d’élaboration de stratégies et de programmes énergétiques régionaux. A cet égard, Nous rendons un hommage particulier au rôle que les deux Chambres du parlement marocain et les parlements euroûméditerranéens ont joué pour soutenir et accompagner les politiques énergétiques vertes et pour renforcer leur contribution au développement durable. Mesdames, Messieurs,

La croissance économique et le développement des modes de consommation que connaît le Maroc exigent une promotion qualitative des capacités disponibles, outre l’adoption d’une planification rigoureuse pour faire face à la double problématique énergétique et environnementale.

Si notre pays ne possède pas de ressources d’énergie fossile traditionnelle, en revanche, il dispose, grâce à Dieu, de ressources énergétiques renouvelables éoliennes et solaires de qualité supérieure, ainsi que des conditions appropriées pour leur exploitation, qu’il s’agisse du foncier ou des infrastructures électriques et hydrauliques.

Convaincu de l’importance capitale de la protection et la préservation de l’environnement, et ayant, très tôt, et du fait de sa position géographique, pris conscience des effets potentiels des changements climatiques, le Maroc s’est résolument engagé dans le processus de développement durable, qui est indissociable du développement humain.

Par conséquent, nous ne cessons d’inscrire parmi nos priorités le développement des énergies renouvelables, qui représentent une option incontournable, pour satisfaire une bonne partie des besoins énergétiques de notre pays. Notre objectif est de faire en sorte que les énergies renouvelables puissent couvrir d’ici à 2020, plus de 40 pc des besoins du Maroc en énergie électrique, dans le cadre de partenariats fructueux entre les secteurs public et privé.

Si le coût de l’énergie reste élevé à ce jour, il n’en demeure pas moins que cette source énergétique renouvelable représente un choix stratégique prometteur, compte tenu de la disponibilité de technologies sophistiquées permettant de stocker les énergies nécessaires pour répondre à nos besoins, surtout dans les périodes de consommation de pointe.

Outre la production d’énergie électrique, ce secteur constitue une base de développement vert. Il offre, de surcroît, une opportunité favorable au développement économique et social, un développement à même d’assurer à notre pays la possibilité d’un positionnement industriel compétitif. Il favorisera, en plus, une recherche scientifique et technique innovante, fermement adossée au développement. Il permettra, par ailleurs, de doter nos jeunes d’une éducation environnementale citoyenne, et d’une culture d’utilisation optimale des énergies alternatives, ceci outre le fait de leur assurer une formation qualifiante, d’employabilité renouvelable, constamment évolutive. De même, il faudra s’atteler au renforcement du développement local des régions qui accueillent ces projets et qui se caractérisent souvent par leur éloignement géographique du centre.

En adoptant ces énergies renouvelables, nous visons, à terme, la réalisation d’un développement intégré du secteur énergétique et l’utilisation efficace de nos ressources, de sorte à assurer la sécurité énergétique de notre région et à garantir un développement durable et équilibré sur les deux rives de la Méditerranée.

Nous saisissons l’occasion de la réunion de cette importante conférence pour exprimer Notre considération et Nos remerciements à tous nos partenaires, pour l’intérêt et le soutien qu’ils accordent à la réalisation d’une structuration innovante du premier projet du plan marocain d’énergie solaire. Ce plan, de portée mondiale, connaîtra un début d’exécution avant la fin de l’année en cours. Nous entendons mobiliser les ressources humaines, matérielles et financières nécessaires pour en assurer le succès.

Mesdames, Messieurs,

Les énergies renouvelables, surtout solaire et éolienne, nécessitent le parachèvement de toutes les conditions d’efficacité financière et économique permettant de relever les défis des changements climatiques. Il faudra notamment prendre en charge les problématiques liées à la nécessité de concilier entre la production de l’énergie et la protection du climat contre la pollution, d’autant plus que la production d’énergie compte parmi les principales causes d’émission de gaz à effet de serre.

Ainsi, ayant conscience des dangers qui pèsent sur l’équilibre environnemental, notre pays a entrepris l’élaboration d’une charte nationale de l’environnement et du développement durable, ayant vocation à favoriser l’appropriation collective de la culture environnementale et sa traduction concrète dans le comportement des individus et des groupes, avec, en parallèle, le souci constant d’améliorer la gouvernance environnementale.

Or, cette dynamique ne peut produire ses effets bénéfiques de façon optimale sans la mise en place d’une intégration régionale efficace, laquelle est accessible à travers l’instauration d’un groupe euroûméditerranéen d’énergie.

Par conséquent, les pays de la rive nord de la Méditerranée qui ont pris des engagements fermes pour développer un système énergétique varié peuvent réaliser leurs objectifs dans des conditions optimales, en se prévalant des avantages que présente le développement de ce type d’énergie dans les pays de la rive sud. En effet, la possibilité dont disposent ces pays en termes de qualité des ressources, et de disponibilité d’infrastructures foncières, électriques et hydrauliques, sont de nature à favoriser une meilleure productivité d’énergie électrique, à revenus partagés et mutuellement bénéfiques.

C’est pourquoi Nous espérons voir traduire cette convergence des objectifs en un agenda stratégique d’intérêt mutuel, à travers la mise en place d’un cadre institutionnel, qui garantisse la mise en concordance des législations issues des parlements de l’espace euroûméditerranéen. Cette démarche devrait permettre d’attirer les investissements publics et privés, et inciter les institutions financières à s’impliquer dans le financement des énergies renouvelables.

Avec cette approche, il sera possible d’exporter de l’énergie électrique de la rive sud à la rive nord de la Méditerranée, dans les délais les plus courts, et de répondre ainsi à une nécessité pressante qui interpelle des institutions comme la vôtre, outre les gouvernements, les acteurs institutionnels et les organisations de la société civile.

Mesdames, Messieurs,

Le partenariat interparlementaire dont votre rencontre aujourd’hui offre un exemple prometteur, donnera aux institutions parlementaires et à leurs partenaires publics et privés de l’espace euroûméditerranéen, l’occasion d’échanger leurs vues et leurs expériences sur les stratégies énergétiques des Etats de l’espace euro-méditerranéen, et aussi sur l’expérience menée dans ce domaine par le Maroc qui a fait des énergies renouvelables une priorité nationale au sein de la nouvelle génération de ses grands projets de réforme et de développement.

Nous sommes certains que cette conférence et les rencontres et séminaires du même genre sont de nature à renforcer les compétences des législateurs sur un thème à double vocation technique et stratégique. Ils permettront de formuler des propositions susceptibles de consolider des partenariats pragmatiques entre nos pays. Car il s’agit d’accélérer la dynamique d’intégration énergétique et économique dans l’espace euro-méditerranéen, et ce, dans le cadre du processus visant à conforter la société du savoir, de la démocratie et du développement durable et humain, processus dans lequel le Maroc s’est engagé avec résolution et confiance.

A Mesdames et Messieurs les parlementaires, et à toutes les participantes et tous les participants, nous souhaitons la bienvenue et un agréable séjour dans leur deuxième pays, le Maroc.

Que le Très Haut vous accorde plein succès dans vos travaux.

Wassalamou alaïkoum wa rahmatoullahi wa barakatouh ».

SM le Roi donne à Rabat le coup d’envoi officiel de la rentrée scolaire 2012-2013 et lance l’initiative royale « Un million de cartables »

Classé dans : Liens — allahalwatanalmalik @ 3:14

BIENVENUE SUR LE BLOG ALLAHALWATANALMALIK

SM le Roi donne à Rabat le coup d’envoi officiel de la rentrée scolaire 2012-2013 et lance l’initiative royale « Un million de cartables »

12 septembre 2012
Rabat  -

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a donné, mercredi à l’école « Ahmed Cherkaoui » à Rabat, le coup d’envoi officiel de la rentrée scolaire 2012-2013, et lancé l’initiative royale « Un million de cartables » qui bénéficiera cette année à près de 4 millions d’élèves.

SM le Roi donne à Rabat le coup d'envoi officiel de la rentrée scolaire 2012-2013 et lance l'initiative royale Un million de cartables
12 septembre 2012

La rentrée scolaire 2012-2013 présente un caractère particulier eu égard aux Hautes orientations royales énoncées par le Souverain dans Son discours à la Nation à l’occasion du 59ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple et portant sur une réhabilitation de l’école publique et une mise à niveau de l’enseignement privé dans un esprit de synergie et de complémentarité.

La réhabilitation du système d’éducation, érigée en tête des priorités nationales, « se doit non seulement d’assurer l’accès égal et équitable à l’école et à l’université pour tous nos enfants, mais également de leur garantir le droit à un enseignement de qualité, doté d’une forte attractivité et adapté à la vie qui les attend », avait affirmé le Souverain.

Cette réhabilitation, voulue par SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, se doit également de permettre aux jeunes d’affûter leurs talents, de valoriser leur créativité et de s’épanouir pleinement, pour qu’ils puissent remplir les obligations de citoyenneté qui sont les leurs, dans un climat de dignité et d’égalité des chances, et pour qu’ils apportent leur concours au développement économique, social et culturel du pays.

C’est également dans le cadre de ces efforts de réhabilitation que s’inscrit l’initiative royale « Un million de cartables », lancée par le Souverain en 2008 et visant à donner une forte impulsion à la généralisation de l’enseignement fondamental et à l’affirmation de son caractère obligatoire, de sorte à garantir l’égalité des chances en matière d’enseignement et à lutter contre le phénomène de décrochage scolaire.

Cette initiative, qui mobilise cette année des investissements de l’ordre de 350 millions de dirhams, concerne l’ensemble des provinces et préfectures du Royaume et profite aux élèves de l’enseignement primaire et collégial, avec une priorité accordée à ceux du monde rural (61 pc). Elle s’inscrit dans une démarche solidaire, axée sur la consolidation de la dimension sociale des réformes profondes en cours dans plusieurs secteurs clés qui touchent directement le quotidien des citoyens.

L’initiative « Un million de cartables » s’inscrit notamment dans le cadre de la stratégie nationale de soutien social aux enfants scolarisés et leurs familles, dotée cette année d’une enveloppe budgétaire de 1,821 milliard de dirhams. Cette stratégie comprend également un programme de soutien financier « Tayssir » (620 millions DH), ainsi que des programmes d’amélioration du transport scolaire (66 millions DH) et des services des cantines et des internats (785 millions DH).

A cette occasion, SM le Roi a visité deux classes de l’enseignement préscolaire, une classe multimédia, une classe de l’enseignement amazigh et deux classes de la 1ère et 2ème année de l’enseignement primaire. Le Souverain a ensuite procédé à la remise symbolique de cartables et de manuels scolaires au profit de dix élèves de l’école Ahmed Cherkaoui de Rabat et de dix élèves du collège « Houdrane » de la commune rurale Houdrane (province de Khémisset).

Par la suite, le Souverain a posé pour une photo souvenir avec les cadres de l’école Ahmed Cherkaoui et ceux de l’académie régionale de l’éducation et de la formation de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer.